Le Monde : Le Maroc utilise un programme d’espionnage israélien pour suivre l’élite algérienne

0
51

Le journal français « Le Monde » a publié une enquête sur son site Web, dans laquelle il accuse le Maroc d’être impliqué dans un vaste processus d’espionnage, militaire ciblant, politiciens et diplomates chez son voisin de l’est, Algérie. Le rapport ajoute que, selon des données consultées par le journal et l’organisation Forbidden Stories, Rabat est considéré comme le plus important utilisateur du programme Pegasus commercialisé par NSO Group.

L’enquête a souligné que le Maroc a choisi plus de 6 000 numéros de téléphone en Algérie, appartenant à des responsables politiques, militaires et de hauts fonctionnaires, ainsi que des diplomates étrangers et même des militants politiques , tous identifiés comme étant des objectifs possibles de Pegasus Spyware, par le client marocain de la société israélienne NSO.

L’enquête a confirmé que le Maroc utilisait fortement le programme d’espionnage israélien pendant une période et que ces six mille numéros avaient été sélectionnés en Algérie. Ce qui représente une grande proportion des 50 000 numéro de téléphone sélectionnés par le Maroc dans le monde entier, entre 2017 et 2019.

Le gouvernement marocain a rendu publique lundi une déclaration dans laquelle il exprime sa surprise que des journaux étrangers publient des «fausses» nouvelles, alléguant que le Maroc mettait espionnait des téléphones de figures et de responsables publics nationaux et étrangers dans des organisations internationales, à l’aide d’un logiciel d’information.

La déclaration a ajouté que Rabat rejette ces « fausses allégations, les dénonce et affirme qu’elles sont dénuées de tout fondement ».